Vous ne savez pas pour quelles raisons mais voilà plusieurs fois que vous découvrez votre Peugeot Partner avec les feux de détresse allumés alors qu’ils étaient éteints lorsque vous êtes partis. Cela peut poser problème car il est alimenté par la batterie. Cela pourrait donc vider ses réserves et vous ne pourriez pas démarrer.
Nous allons découvrir dans cet article le rôle et le fonctionnement de vos feux de détresse, mais aussi et en particulier quelles sont les causes potentielles de son dysfonctionnement.warnings-allument-tout-seul-peugeot-partner

Rôle des warnings :

Les feux de détresse ont pour objectif principal d’alerter les autres conducteurs d’un danger potentiel. Cela peut être par exemple un ralentissement brutal devant vous ou alors une panne lorsque vous êtes sur le bas-côté afin d’en signaler les autres usagers de la route. Dans tous les cas, utilisez-le à bon escient mais n’en n’abusez pas inutilement.

Fonctionnement :

Techniquement parlant, le mécanisme qui permet de faire marcher les feux de détresse est connecté au système de feux indicateurs de direction. Ils marchent tout de même de manière indépendante sur votre Peugeot Partner.

Ce système se compose principalement d’une centrale clignotante. C’est un système qui permet une alimentation électrique saccadée permettant de faire clignoter les ampoules.

Pour l’actionner, vous devez appuyer sur le bouton qui se trouve près du volant. Cette action allumera les feux clignotants de manière simultanée aussi bien au niveau des feux avant et que des feux arrière et de chaque côté du véhicule.
C’est boitier électronique aditionnel que l’on greffe sur le dispositif, qui permet de connecter les circuits électriques des deux côtés dans le but d’actionner les ampoules simultanément.

Avant de commencer, si vous étiez dans l’urgence et que vous n’aviez pas le temps de chercher la panne, vous devez démonter le fusible correspondant afin de ne pas vider votre batterie. Si vous laissiez vos warnings allumés plusieurs heures, cela viderait votre batterie et vous ne pourriez plus redémarrer.
Pour retirer le fusible, vous devez atteindre la boite à fusibles.
Si vous ne savez pas où trouver la boite à fusibles sur votre Peugeot Partner, nous vous invitons à consulter notre article à ce sujet :
« Où trouver la boite à fusibles sur ma Peugeot Partner ».

Voici désormais les diverses pannes existantes que l’on retrouve lorsque nos warnings restent allumés.

Causes possibles de panne de warning sur la Peugeot Partner:

Bouton d’activation des feux de détresse

Il est probable que ce soit tout bêtement votre bouton d’activation des warnings qui ait un faux contact ou autre dysfonctionnement. Pour en avoir le cœur net, vous allez devoir déconnecter ce bouton. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Dans un premier temps, si vous avez un autoradio que vous pouvez enlever, et que votre bouton des feux de détresse se trouve à proximité, vous pourrez alors simplement enlever l’autoradio et appuyer par derrière pour pouvoir pousser le bouton vers l’extérieur, et ainsi pouvoir le débrancher. Il est aussi plausible que le petit ressort placé dans le mécanisme du bouton poussoir soit usé.
Si vous ne pouvez pas y accéder par l’arrière, vous pourrez y accéder par devant avec un outil en métal pour faire levier sur le plastique. Débranchez-le et voyez si les feux sont toujours allumés. Si ce n’est pas le cas, il suffit donc de changer cette pièce. Cela ne vous coutera pas plus de 25€ pour votre Peugeot Partner.
Si toutefois lorsque vous l’avez débranché, le problème persiste, alors vous savez que la panne est ailleurs et que le bouton des feux de détresse est hors de cause.

Centrale clignotante

Ce petit boitier permet le fonctionnement par discontinuité des feux de détresse. En effet, il reçoit le courant de la batterie pour ensuite le restituer mais avec des coupures précises afin que les ampoules clignotent. Il est probable que celui-ci soit abimé et reçoive mal l’information d’envoi du courant, le faisant même lorsque cela n’est pas demandé.
Cela ne coute pas plus de 20€ à remplacer si vous achetiez la pièce vous-même.

Boitier BSI

Ce boitier est capital puisqu’il va centraliser toutes les informations obtenues par les multiples capteurs qui se trouvent un peu partout dans votre Peugeot Partner.

Cela peut par moments ressembler à une panne de batterie ou même à des fusibles grillés. En effet, lorsqu’un BSI commence à dysfonctionner, la voiture se met à faire des choses étranges au niveau électrique. Des voyants peuvent s’allumer de manière imprévisible, les vitres électriques peuvent ne plus marcher, il devient impossible de verrouiller l’auto etc … Bref, vous remarquerez des sortes de « bugs » qui peuvent être plus ou moins inquiétants.
Il est donc probablement nécessaire de remettre à zéro ce boitier afin de réinitialiser les paramètres et retrouver un bon fonctionnement de votre Peugeot Partner.

Conclusion pour votre Peugeot Partner :

Nous avons donc vu les plusieurs causes possibles du dysfonctionnement de vos feux de détresse. Cela se résume donc à :
– Bouton d’activation des warnings
– Centrale clignotante
– Boitier BSI

Dans le 1er cas, vous pouvez simplement résoudre le problème par vous-même. Dans les deux derniers cas, cela devient plus difficile car des tests électroniques sont indispensables. Vous devriez donc aller voir un professionnel.